L'ancienne caserne des pompiers

Publié le par Christian Walker

L'ancienne caserne des pompiers

"DOJO ET ATELIER MUNICIPAL"

- Le projet de transformation de l’ancienne caserne des pompiers se décline en deux axes :

1) la création d’un dojo à vocation intercommunale

2) la création d’un atelier municipal pour les techniciens communaux

Historique des deux projets

1) Crée en 1983, le judo club de Fénétrange a très vite ressenti le besoin de disposer d’un dojo.

C’est donc une demande de 30 ans qui va se réaliser au cours de l’année 2014.

Les raisons sont multiples et variées : installation d’un tatami suspendu, création de vestiaires et de douches, accueil du public lors de manifestations sportives festives, parking devant le bâtiment.

Diversification des activités proposées, pérennisation du judo club dans la commune.

Ce dojo pourra également accueillir d’autres disciplines sous réserve qu’elles se pratiquent pieds nus.

2) Les techniciens communaux n’ont pour leur part jamais disposé d’atelier : actuellement installés dans un bâtiment attenant à la cour du château, précédemment dans les caves du château, les conditions de travail laissent à désirer.

Le stockage du matériel et des véhicules n’est pas satisfaisant.

Pour travailler sur machine (combiné), les deux anciens menuisiers n’ont d’autre solution que de se rendre dans leur propre atelier (personnel) pour effectuer des travaux pour la commune.

Cette situation n’est pas acceptable juridiquement et de plus leur fait perdre beaucoup de temps.

Programme

Le programme des travaux prévoit la mise à disposition de la partie avant du bâtiment pour le dojo (170m2), la mise en place d’un hall, de sanitaires, vestiaires, bureaux, pour une surface totale de

265,55 m2.

Les ateliers municipaux avec entrée séparée à l’arrière s’étendront sur une surface de 165.8 m2.

Le montant total des travaux H.T s’élève à 199.983 € :

- le Conseil Général subventionne ces travaux à hauteur de 109.890 €,

- l’enveloppe cantonale du conseiller Général Monsieur Alfred Poirot étant de 14.333 €.

- l’aide parlementaire de Monsieur Alain Marty s’élève à 4000 euros,

- aide supplémentaire du conseil général de 2.100 euros pour l’achat de mobilier.

Afin de compléter le montage financier du projet, une aide du Conseil Régional a été sollicitée.

Il convient toutefois de savoir qu’elle ne pourra se porter que sur le projet du dojo et non sur l’ensemble du projet. Le dossier a été validé par les services du Conseil Régional pour un subventionnement de 30%, c’est-à-dire de 47.187 € sur un montant total de 157.290 euros.

Au total ce projet bénéficie donc de 84% de subventions.

Le président du Conseil Régional souhaite donner l’accord définitif après les prochaines échéances municipales, car trop de projets ont dans un passé récent, été financés par le Conseil Régional puis abandonnés par les nouvelles équipes en place après les élections municipales dans de nombreuses communes.

Avancée du dossier

Le conseil municipal a donné un avis favorable à l’ensemble de ces demandes ainsi qu’à la demande de dépôt de permis par l’architecte Pierre Schohn afin que la direction Département des Territoires instruise la demande.

La liste « Réussir ensemble pour Fénétrange » s’engage à tout mettre en œuvre pour que les deux projets, l’aménagement du dojo et la mise en place d’un atelier communal, soient poursuivis et que les travaux puissent commencer dans les deux mois suivants le dépôt de la demande de permis.

Choix architectural

L’agrandissement projeté sur l’avant, validé par les services de l’architecte des bâtiments de France correspond aux besoins et aux exigences édictées par la Fédération Française de judo.

- la création d’un dojo indépendant,

- le passage par le dojo pour accéder aux vestiaires et aux douches situées à l’arrière du bâtiment ne serait pas judicieux,

- il convenait de créer un vestiaire et des sanitaires pour l’entraineur et les membres du club (y compris un bureau de réunion servant pour les inscriptions).

- l’atelier municipal devant comporter quant à lui des vestiaires, sanitaires , bureau, atelier menuiserie, mécanique sans oublier la possibilité de stationner l’ensemble des véhicules de la commune notamment en période hivernale.

- la place restant devant le bâtiment sera exploitée pour le parking, dont la création d’une place de stationnement handicapé.

- un parking à forte capacité sera créé dans l’enceinte du pensionnat et l’accès facilité par un passage piéton sécurisé.

Publié dans Notre programme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article