La ville et le projet citoyen

Publié le par Benoît Piatkowski et Claudine Rein-Morche

On distingue au moins trois entités au sein de notre ville : le centre historique, les faubourgs et les zones de constructions nouvelles (rue de l’étang, fin de la rue de l’hôtel de ville, lotissement « sandgarten », etc..)

Il faut y ajouter les deux zones d’activité.

Fénétrange possède un patrimoine remarquable qui devient aujourd’hui une lourde charge pour la commune. Certains monuments sont classés « historiques », d’autres sont inscrits à l’inventaire (en partie le château).

Cette situation a provoqué la création d’un périmètre de protection du patrimoine, qui protège la typicité architecturale du site mais engendre des contraintes non négligeables.

De toute évidence Fénétrange souffre de cette situation, qui engendre des frais supplémentaires pour tous travaux de restauration entrepris dans ce périmètre (enduits traditionnels, tuiles plates, huisseries, etc..).

Depuis de nombreuses années existe une convention tripartite (ville, département, état) qui permet d’obtenir jusqu’à 30% d’aides financières : « réussir ensemble » s’engage à remettre à plat ce dispositif qui n’est à ce jour plus très fiable, notamment en raison de la faible enveloppe budgétaire que la direction régionale des affaires culturelles (« bâtiments de France ») lui consacre.

En conséquence cette aide est loin d’être systématiquement mobilisable et les citoyens se retrouvent alors en situation de financer l’ensemble des travaux sans aide, ce qui les fait renoncer.

Au-delà du problème financier, la soumission systématique de chaque projet à l’avis de l’architecte des bâtiments de France est un véritable casse-tête, car sa décision n’est jamais prévisible, pouvant varier selon le projet et selon l’architecte…

« Réussir Ensemble » s’engage à réaliser une étude d’urbanisme de grande ampleur. Sans aller jusqu’à une contraignante création de ZPPAUE (zone de protection du patrimoine), nous engagerons en collaboration avec les écoles d’architecture de Strasbourg et de Nancy, une étude complète d’urbanisme, qui prendra en compte la vieille ville, les faubourgs mais également de futurs projets d’extension de lotissement ou/et de création.

Grâce à notre adhésion au parc naturel régional de Lorraine, nous bénéficierons également gratuitement des compétences de son architecte conseil, qui animera dès le mois de septembre 2014 dans le cadre des 40 ans du parc, un colloque sur le bâti protégé à Fénétrange.

Elle devra prendre en compte l’ensemble des contraintes et définir en collaboration avec les services du patrimoine, un véritable cahier des charges permettant à chacun enfin de savoir quel type d’enduit, quel modèle d’huisserie, quelle couleur, quel matériaux, etc…

Nous en profiterons pour revoir l’attractivité de la ville (création d’espaces verts, rétablissement de certaines fontaines, traitement des maisons abandonnées, des bords de Sarre, lavoirs, etc).

Ce cahier des charges est destiné à simplifier les démarches futures concernant les projets de rénovation, en réduisant les contentieux et en permettant l’aboutissement des dossiers.

« Réussir Ensemble » s’engage par ailleurs à organiser une OPAH (opération publique d’amélioration de l’habitat), notamment dans le cas d’une réalisation au château, permettant d’en rénover les abords et de favoriser financièrement les ravalements de façade.

D’autres mesures seront étudiées en fonction des contraintes juridiques, comme l’achat d’une structure échafaudage mise à disposition des particuliers, mais également la formation de nos ouvriers communaux dans la maîtrise des enduits de façade, etc…

Habiter mieux

Mis en place par l’ANAH (agence nationale d’amélioration de l’habitat), ce programme a pour ambition de favoriser les rénovations de grande ampleur (logements dits « indignes »), mais également les travaux d’isolation thermique particulièrement importants dans le domaine de l’habitat rénové.

De nombreuses aides financières sont possibles qui peuvent s’ajouter les unes aux autres et s’adressent depuis peu aux particuliers propriétaires, aux copropriétés ainsi qu’aux propriétaires bailleurs. Cette mesure devra favoriser la création de logements aux normes de consommation actuelles au sein du bâti ancien, ce qui permet naturellement de le valoriser.

Publié dans Notre programme

Commenter cet article