Le Budget : notre analyse

Publié le par Benoit Piatkowski

Fénétrange a un budget général dans la moyenne des villes de la même importance, mais est lourdement pénalisée par une masse salariale disproportionnée ainsi que par des charges de fonctionnement importantes, notamment occasionnées par les nombreux bâtiments communaux et l’école.

Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, les impôts locaux sont également dans la moyenne, l’énorme augmentation décidée lors du précédent mandat, n’ayant en fait que remis à jour une fiscalité jusqu’alors sous-évaluée (cfrs rapport de la cour des comptes en 2011). Fénétrange donne l’image d’une ville chère, ce qui n’est pas le cas.

Cependant la situation reste très préoccupante.

Si un désendettement s’est effectivement engagé suite à la vente de la maison de retraite, la forte augmentation des frais de fonctionnement maintient les finances dans la zone rouge : en conséquence les marges d’autofinancement dégagées en 2012 et 2013 sont quasiment nulles. En d’autres termes cela veut dire que l’état actuel des finances n’autorise aucun investissement qu’il soit autofinancé ou financé par emprunt bancaire.

Deux emprunts arrivent à échéance en 2014 et 2016 : cela permettra progressivement de sortir de cette situation en dégageant environ 50000 euros de marge par année (pour les autres il faudra attendre 2019 et 2020 ce qui dégagera environ 60000 euros supplémentaires par an).

Nous espérons par ailleurs pouvoir économiser 50000 euros par an sur l’ensemble des dépenses de fonctionnement.

En optimisant les recettes hors impôts (par exemple en réhabilitant les logements communaux vides pour valoriser leur location), nous pourrons dégager de nouvelles marges de manœuvres.

Pour faciliter le suivi des comptes, nous mettrons en place une comptabilité d’engagement.

L’assainissement du budget apparait donc comme un véritable défi.

Il nécessite de raisonner sur le terme d’une dizaine d’année, d’éviter le recours à l’emprunt et de recentrer nos efforts sur les points urgents.

A ce jour aucun projet d’envergure n’est envisageable. Il nous appartient de consacrer les fruits de nos économies aux projets prioritaires, ceux qui permettront aux habitants d’y vivre avec le confort auquel ils ont droit et à Fénétrange de redevenir attractive.

C’est la raison pour laquelle nous imaginons confier la gestion d’une partie de notre patrimoine à d’autres collectivités ou organismes (en particulier château et pensionnat): car sa charge est devenue aujourd’hui trop lourde, nous essayerons d’y initier des projets à rayonnement territorial.

Cela génèrera des économies et produira des emplois.

Par ailleurs nous favoriserons la formation et le développement des compétences des employés communaux afin de limiter le recours aux entreprises extérieures pour nos projets et réaliser ainsi de précieuses économies.

Enfin nous espérons pouvoir compter sur le bénévolat, sur le monde associatif, le mécénat ainsi que sur des mobilisations hors normes (chantiers d’été, étudiants, implication des élus, etc..), pour l’entretien quotidien de notre ville et pour sortir de cette impasse.

Publié dans Notre programme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article