Le Chateau

Publié le par Benoit Piatkowski

Le Chateau

Il a fait l’objet de deux importantes tranches de travaux, notamment pour les bâtis extérieurs et la cour.

A ce jour il reste quasiment vide en raison notamment du coût du chauffage exorbitant, qui éloigne tout candidat à une location, si motivé soit-il.

Nous estimons son coût actuel entre 60000 et 80000 euros annuel pour la commune : cela s’explique entre les investissements déjà réalisés et financés actuellement par emprunt, les intérêts, la taxe foncière, les assurances, le coût salarial des interventions du personnel communal, le fioul (19000 euros)etc…

Par ailleurs les peintures des huisseries récemment changées sont à rénover rapidement, tandis qu’un grave problème d’humidité façade ouest (à l’origine du décollement des enduits) est à régler d’urgence.

Chauffage et réseau électrique sont à rénover et il faudrait de gros travaux d’isolation pour le rendre habitable.

Sous l’impulsion de l’association du festival de musique, une étude a été réalisée pour vérifier la faisabilité d’une scène touristique et culturelle de territoire, partant de l’idée qu’il existe une carence dans ces domaines entre Metz, Nancy et Strasbourg.

Cette initiative originale a permis par ailleurs d’évaluer le coût d’une réhabilitation de ce monument unique par son architecture en Lorraine, quelle qu’en soit la destination.

Cette véritable pré-étude est aujourd’hui à disposition de la commune, en toute gratuité.

Nous savons à présent que tout projet minimaliste nécessitera un investissement d’au moins 2 millions d’euros, pas forcément bien subventionné surtout si on y maintient des appartements.

Impossible pour la commune, à moins de trouver un grand mécène…

Conscient de cette situation, le festival a donc présenté au conseil général un projet à rayonnement territorial, permettant la rénovation totale et la gestion future du château, par une collectivité extérieure : cette rénovation permettrait d’y aménager plusieurs structures d’accueil et d’hébergement permettant d’organiser fêtes, spectacles, expositions, assemblées, réceptions, etc…

La jauge d’accueil pourrait même concerner jusqu’à 700 personnes, avec la construction d’une salle annexe ou en protégeant la cour des intempéries par un système de couverture.

L’idée a séduit le conseil général, notamment pour sa dimension territoriale, comme l’a confirmé officiellement le président Patrick Weiten le 12 octobre 2012, en visite à la mairie de Fénétrange.

Car il s’agit bien d’un projet à l’échelle du pays de Sarrebourg, qui devrait servir l’ensemble des communes du sud mosellan tout comme celles du proche Bas Rhin, il faudra bien entendu au préalable intéresser et obtenir l’accord des collectivités concernées.

Un tel projet serait à notre sens idéal, capable de générer une activité économique pour le château, avec les retombées pour notre ville, en déchargeant totalement la commune de sa gestion coûteuse.

Enfin, cette initiative est totalement transparente et ne génèrera aucune dépense pour la municipalité.

Publié dans Notre programme

Commenter cet article